Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flykiller's blog

L'etrange voyage (p3)

25 Novembre 2009 , Rédigé par jojoeb Publié dans #Histoire

Suite

Alors que les hommes en noir me suivaient sans que je ne puisse les voir en face, j’ai donc décidé de m’y prendre autrement, avec un miroir à main je voulais mieux les voir et les suivre pendant que les regardait je me suis aperçu que c’était les deux hommes identique que ceux que j’avais aperçut lors de mon étrange voyage dans le future, alors que je m’approchais à reculons un indou avec son caddy ma bousculé et j’ai perdu de vue les hommes en noir, il fallait que j’en sache plus ma curiosité était de plus en plus grande, j’ai donc utilisé un autre stratagème pour m’approcher des deux hommes. Pendant que je rentrais chez moi un soir j’ai proposé cinquante Euro à une prostituer de les abordés et d’en savoir plus sur ses hommes la nuit d’après je suis retourné auprès de cette P.... « Charmante dame » pour avoir les renseignements demandé à ma grande surprise il fallait repayer cinquante Euro de plus, une fois donné elle m’a dit que les hommes faisaient partie d’interpole et qu’ils étaient sur une enquête officielle et de ce fait ils ne pouvaient rien dire d’autre sauf que la chose que la P. dame avais remarqué ce sont leurs voient l’un avait un accent allemand et l’autre, bien qu’il n’ait parlé très peu, avait une voix métallique comme dans le films Terminator, voilà ce que la femme à pue me dire, j’en ai donc conclu que les hommes ne venais pas du même temps que moi. Mais ma curiosité n’étant pas assouvie il me fallait des réponses, je décidai de retourné voire la femme du futur, mais il me fallait traverser la lumière et la seul manière d’y arrivé était de neutraliser la bague et d’utilisé mes pouvoir, mais pour plus de sécurité je décidai d’utiliser mes pouvoir en étant au rez-de-chaussée, donc comme le dernière fois la petite bande trempé dans le liquide amniotique mit autour de la bague puis recouvert d’aluminium à ce moment-là je sentis mes pouvoirs revenir, mais au moment où je voulais m’envolé une large voiture noir aux vitres teinté me klaxonna, les deux hommes en noir en sorti et ne bougeas pas comme si ils m’attendait, je voyais là l’unique chance de leurs parlé, donc sans réfléchir je me suis approché et se lui avec l’accent Allemand me dit de monté dans la voiture et aussitôt le chauffeur c’est mis à rouler je leurs est demandé ou pouvaient-ils m’emmené là ils ont commencé a parlé en disant « qu’en mouvement ils ne peuvent pas nous trouvé » Moi étonné que ce qu’ils viennent de me dire j’ai répondu « mais qui ils ? Et vous, vous êtes qui ? » Sans que j’ai eus le temps de comprendre ils m’ont sorti leurs carte qui à première vue ressemblai à des carte de police mais en regardant mieux on pouvait y lire « contrôleurs temporelles et égaliseurs dimensionnels » quelque mois au pare avant je les aurais pris pour des fous mais avec ce que j’avais vécu durant ces dernières semaine, je me sentais mal, au même moment ils me disaient que je ne devais pas m’inquiété qu’ils en avaient pas après moi, mais qu’une brèche espace-temps avait été ouverte sans autorisation et qu’il fallait trouvé les responsables trouvé la brèche et la refermé, après cette histoire tiré par les cheveux je leur ai demandé pourquoi moi ? Ils m’ont répondues puisque j’avais traversé la brèche à plusieurs reprise et dans plusieurs temps j’étais le seul qui pouvait les amené au responsable et aux lieux de la première brèche, j’ai répondu que je ne savais rien sur cette histoire de brèche dans le temps et que si j’ai traversé les brèches c’était par accident je n’en sais pas plus.

- Oui nous le savon mais tu vas nous amener à eux, on va te ramener chez toi et tu vas continuer ce que tu t’apprêtais à faire. Qu’ils m’ont dit,

Ensuite ils se sont arrêté m’ont fait descendre et ont continué leurs route je n’avais rien compris à ce qu’ils ont raconté mais j’avais toujours en tête de voire la femme en blanc, curieux après les hommes en noir, la femme en blanc bref.

En regardant mon doigt j’avais constaté avec plaisir que l’aluminium était toujours présent autour de la bague, après vérification qu’il n’y avait personne je me suis envolé très haut dans le ciel, je voyais les lumières du quartier puis la tour Eiffel, la ville me semblait toute petite, les lumières du pays ce dessinait à l’horizon dans la nuit éclairé par les étoiles, j’étais monté vraiment très haut mais je ne voulais pas m’arrêter en si bon chemin, plus haut toujours plus haut, à un certain moment je me suis senti tombé de plus en plus vite, j’avais réalisé que je n’avais plus d’oxygène, j’avais perdu connaissance.

Quand je rouvris les yeux j’avais constaté que j’étais toujours vivant et à ma grande surprise je n’avais plus la bague, en me levant la femme était là avec un regard méchant en me disant de m’assoir ce que je fis immédiatement sans attendre je lui ai posé toute les questions qui me passait par la tête

- Pourquoi moi, la dernière fois vous aviez parlé de serment, que j’ignore, je ne comprends rien êtes apparemment en colère.

Son visage à ce moment c’était radouci et avec une voie plus douce elle me dit que j’avais droit à des explications.

- Tout à commencer bien avent ta naissance il nous fallait des personnes qui puissent nous aidé à reconstruire notre passer qui est ton future on à donc sélectionnés plusieurs personnes dont toi pendant la grossesse et nous avons pour preuve une puce dans le coude droit à vue d’œil cela ressemble à un point bleu mais avec ça on pouvait te suivre partout. Une fois que tu as atteint l’âge adulte en juin de l’an 2000 nous t’avons emmené ici pour nous donner ton accord que tu allais nous aidé, mais avec tes amis nous devions utiliser un subterfuge, nous t’avons fait venir à nous lors d’une chute d’un arbre nous t’avion remplacer temporairement, une fois dans notre temps nous t’avions expliqué ce qui allais devenir à la civilisation que tu connais et qu’il nous fallait une personne hors du commun pour modifier notre histoire, après cela tu ne devais plus utiliser tes pouvoirs et tu avais suggéré de les inhibé avec une bague, mais apparemment quand tu as repris tes esprits tu avais complètement tout oublier et du coups tu as rompu ta promesse.

Après une bonne heure de discutions incompréhensible, la femme voulait m’implanté une puce qui supprimerais mes pouvoirs définitivement, mais au même moment une boule toute noir comme celle que j’avais traversé. Les mêmes deus homme en noir était là dans la pièce avec nous ils regardaient la femme et je savais en la regardant que c’était la fin, les hommes commencèrent à lui dire ses droit et l’attachèrent avec ce qui ressemble à des menottes en ils se tournèrent vers moi et je commençais à transpiré à grosses gouttes jusqu'à ce qu’ils me disent que tous vas bien et qu’ils savent comment refermer la brèche ensuite ils ont ouverts une autre sphère, après la traversé j’avais reconnu l’endroit c’était la colline sur laquelle j’avais pique-niqué 9 ans plutôt avec mes amis lors de ma chute de l’arbre c’était là, la première brèche qui avait été ouverte et pour la refermé ils m’ont dit que je devais la retraversé une dernière fois, mais !, qui sais où elle atterrie et ce qu’il y a derrière ? Pour le bien du continuum-espace-temps je décidai de le traversé et  ………….. Au moment où j’ouvris les yeux j’étais sur le trottoir marchant à coté de Didier un ami je lui avais demandé ce que l’on faisait là il me répondit qu’ont allé chercher Angélique à la mairie, je compris à ce moment que tout recommençais j’étais de retour on était le dimanche 18 juin 2000 je me sentais comme une bombe sur le point d’exploser et mettre en colère contre tout le monde, mais je commençais à revivre ou presque.

 

 


fin

L'étrange voyage partie 1 & 2 & 3 ont été imaginé et écrite par Flykiller à la suite d'un rêve très étrange seul la scene de le chute est vrais

 

A la suite d'un pique-nique entre amis, je suis monter dans un arbre et une branche c'est cassé j'ai vu la chute une fois au sol j'ai eu du mal à respiré mais une fois mon soufle repris, ... je me suis retrouver à 30 minute de marche du lieu de l'accident sans souvenir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article