Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flykiller's blog

La baby-sitter

28 Novembre 2009 , Rédigé par jojoeb Publié dans #Histoire

 

La baby-sitter

 

J’avais 10 ans pour 1m30 et moins de 50kg quand tout a commencé, fils unique j’étais petit maigre et je faisais encore pipi au lit. Mes parents avait accepté un travail de nuit, mieux payé, donc ils embauchèrent une jeune fille au pair de 18 ans pour me garder tous les soirs, elle était très belle, sérieuse et  visiblement honnête.

 

Pour son premier soir mes parents son resté là avec elle pour lui montrer tous ce qu’elle devait savoir,

 

  • arrivée 18H si possible pas en retard, 18H15 - 19H devoir, 19H15 repas, 20H lavage et il peut jouer jusqu'à 21H ensuite au lit sans oublier la couche sinon accident nocturne ce qui le forcerait apprendre une douche rapide le lendemain matin, nous serons de retour pour l’emmené à l’école donc vers 8H

 

Mes parents étais stricte, mais je dois l’avouer ils avaient l’esprit libre et ouvert à tout.

Le deuxième soir comme tous les soirs qui suivirent, elle est arrivé à 17H45 mes parents contents pouvaient partir tranquille sur leurs deux oreilles. La soirée, tous se passa très bien. Comme une grande sœur on a rie, discuté et elle m’avait fait comprendre qu’elle ne pourrait pas avoir de bébé, je n’ai pas très bien compris, cela dit, je lui ai proposé d’être son bébé et que je ferais tous ce qu’elle me dirait, à ce moment-là ces yeux sont devenue tous brillant je croyais quelle allais pleurer mais c’était pour me sourire et elle m’a dit

 

  • tu es trop mignon pour être mon bébé, mais on ne peut pas plaisanter avec sa car ce n’est pas un jeu comme les autres, on joue le jeu jusqu’au bout sans le dire à papa ni à maman, c’est un jeu particulier que les grands ne comprennent pas, et pour arrêter il faut simplement le dire 
  • mais je suis très sérieux, la nuit je suce mon pousse, souvent quand je suis seul je regarde des dessins animé pour les bébés et j’aurais voulu avoir une maman aussi belle que toi et qui me considère comme tel. 

 

Là, elle s’est mise à m’embrasser le front, vérifiant qu’elle n’avait pas oublié de me maitre la couche et me souhaitant (bonne nuit) et bien entendu je lui ai répondu « bonne nuit maman » sans savoir exactement ce qu’elle voulait dire en disant que c’était un jeu particulier pas comme les autres, je ne voyais rien de plus à part faire des gouzis gouzi, vu que la couche je l’avais déjà.

 

Le troisième soir pareille 17H45 mes parents nous ont dit bonne nuit en partant, moi tout content d’avoir trouvé une maman très mignonne j’ai sauté à son coup en lui faisant des bisous partout et en disant « bonjour maman » elle était très contente, elle me déposa et me redemanda si j’étais toujours d’accord d’être son bébé je lui ai répondu oui maman je suis ton bébé, en m’embrassent sur les lèvres comme toute les mères, elle me dit de ne pas bouger en me laissant quelque minutes seul.

Lorsqu’elle est revenue j’ai constaté 2 grands sacs de sport et elle me dit que l’on va bien rigoler, en premier elle me demanda d’aller faire mes devoir le temps qu’elle installe  tout ça. Peu de temps après elle est montée dans ma chambre et vérifie que mes devoir son terminé et bien fait, dans le cas contraire elle m’expliquait pour que je puisse mieux comprendre.

 

  • Maintenant on va jouer, pour commencer je vais te déshabillé, te lavé et te mettre la couche

 

J’étais étonné, il n’était pas encore l’heure mais je n’ai rien dit et me laissa faire comme un vrais bébé, donc elle retira mon pull, débraillas ma braguette et ôtas mon pantalon en suite mon maillot de corps et pour terminer mon slip qu’elle descendit lentement, en faisant coulé l’eau pour mon bain elle ce déshabillas toute nue elle aussi et entra dans le bain avec moi

 

  • C’est plus drôle de ce lavé à deux
  • Oui, je sais. je me rappelle que quand j’étais tout petit on le faisait avec mes parents.

 

Elle toute nue devant moi c’était la première fois que je voyais une femme aussi blanche et belle à la fois tendit qu’elle me lavais je la regarda sous toutes ses coutures, après le bain elle m’allongea sur le lit, m’écartas les jambes et pris de son sac une boite de talc en crème qu’elle me passa partout sur mes cuisses, mes fesses, mon zizi, bien lentement qu’elle décalotta pour en mettre, j’ai aimé qu’elle me le fasse c’était doux et froid c’est à ce moment-là que j’ai eu ma première trique aussi loin que je m’en rappel, elle m’a demandé si j’aimais ce quel me faisait je lui ai répondu " OUI " avec un grand sourire, (en me disant que la crème c’était pour éviter les rougeur), je luis est répondu que je le savais, ma vrai maman me le faisait avant, en suite pour terminer elle ferma  la couche.

 

Après elle me porta jusqu'à la salle à manger où je découvris des vêtements, une chaise et des accessoires pour bébé, elle me mit debout sur la table vérifiant que les élastiques antifuites étais bien mis, un doigt de chaque côté en commençant par l’arrière vers le devant et en repositionnant mon zizi correctement, en suite habillé en bébé avec une grenouillère bleu et des dessins de Donald, un bonnet assorti, une tétine et un hochet aux logo d’un avion, elle me fit assoir sur la chaise haute et me donna a mangé à la cuillère.

 

« La dernière fois que j’avais fait ça je devais avoir 2 ou 3 ans, dans tous les cas maintenant je me sentais reposé entre autre, j’adorais, un plaisir inoubliable ».

 

Après le repas à la cuillère elle me prie dans ces bras en me faisant un gros câlin elle attendait mon rot que j’ai fait exprès après plusieurs secondes ( si non sa pouvait durer longtemps), avant de finir la soirée on a regardé la télé moi toujours dans ces bras tétant le biberon lait-fraise bien chaud qu’elle m’avait préparé et qui attendais sagement dans le four à micro-ondes une fois le biberon terminé elle me demanda, si comme les bébé, je voulais tété son sein je lui fit oui de la tête et aussi de la bouche pour qu’elle comprenne que j’attendais avec impatience et donc jusqu’à 21H j’ai tété son sein (dans lequel il n’y avait pas de lait mais c’était très bon et je bandais par plaisir) elle me caressait les cheveux en faisant de petit bruit sourd avec son nez, à 21H à moitié endormi en elle me monta dans ma chambre me déposa dans le lit avec des jouet assez farfelu une tétine, un hochet et un doudou dans mes bras, avant de partir elle me raconta une belle histoire de sa voix douce et mélodieuse. Après de m’avoir embrassé sur la bouche et m’avoir dit "bonne nuit mon bébé d'amour" est parti se coucher elle aussi en laissant la porte entrebâillé.

Le lendemain matin elle me réveilla tout en douceur avec des baisers sur le front et des mots ci doux que c’était un plaisir de ce réveillé avec son jolie visage comme première image de la journée, elle me prit dans ces bras jusqu’à la cuisine et comme la veille elle me donnas mon petit déjeuné comme un bébé en suite toujours dans ces bras me ramena dans ma chambre pour m’habillé, en retirant le pyjamas bébé qu’elle m’avais mis elle me demanda si son bébé avais fait un gros pipi jouant le jeu, je n’ai rien répondu. M’allongea sur le lit pour retirer la couche et essuyé mes fesse et mon zizi qui ce redressa et là elle me demanda si j’ai aimé d’être un bébé, j’ai répondu que j’ai adoré et que j’aimerais que ça continu tous les jours. Avec un grand sourire elle m’embrassa sur le front avant de m’habillé comme un garçon normal.

 

Plusieurs mois son passer et ma nounou « que j’appelais maman une fois mes parents parti » était toujours là, mes parent l’adorais, pas autant que moi, en plus d’être payé pour me garder elle faisait un peu le ménage et la vaisselle gratuitement et depuis qu’elle était là j’avais de meilleur note à l’école donc mes parent ne voulais plus ce séparé d’elle, ils l’ont même augmenté parce qu’ « elle avait reçu des offres du voisinage avec un meilleur salaire » ils lui ont aussi changer les horaires qui sont passer de 17H à 9H et en plus elle m’accompagnait à l’école. Comme je l’aimai beaucoup j’étais triste à l’idée de la voir partir un jour, mais elle me rassura qu’elle ne partira jamais et qu’elle m’aimait aussi, en refusant l’augmentation de mes parent et aux offres de qui que ce soit du quartier, ne voulant pas qu’on la sépare de son bébé adoré et en plus elle avait appris que certains enfants du voisinage n’étaient pas aussi gentil que moi.

 

Trois courte années son passé je faisais toujours pipi au lit mais c’était devenu un plaisir et tous les jours de 17H à 9H je redevenais un bébé et mes parent ne s’en s’ont jamais aperçut enfin je crois…..

 

Lors de ma treizième année par une nuit tranquille je me suis fait réveillé par un bruit de porte de voiture qui claque je me suis donc levé pour regarder entre les interstices des volets et j’ai reconnu l’une des voiture de mes parents qui partait je me suis donc recouchés, ma nounou qui m’avait entendu me remettre dans le lit est venu me voir elle m’a demandé si son bébé avais fait un vilain cauchemar je lui ai dit que non je me suis réveillé à cause d’un bruit dehors elle m’a répondu que c’était ma mère qui avait oublier un document importent et que je devais me recouché, étant réveillé je ne pourrais plus dormir et elle ma proposer d’aller dormir avec elle dans sa chambre, A ma grande surprise elle dormais nu comme un ver avec seul vêtement une couche ce qui la rendais encore plus jolie qu’elle n’était déjà, non seulement dans son lit mais aussi dans ces bras sa poitrine rondelette à souhait presque contre mon visage, je commença à lui tété comme on a toujours fait après le biberon du soir mais cette fois ci était différent avec une main je lui titillais l’autre téton et de l’autre main je lui caressai la couche je compris vite qu’elle ne dormais pas due aux petit mouvement qu’elle faisais de ses hanches et de ses bras autour de moi dont une main sur mes fesses par dessue ma couche et depuis ce soir-là on dors dans le même lit sauf quand mes parent ne travaille pas.

 

Alors que j’entrai dans ma dix-septième année ma nounou était encore présente, mes parents l’avait employer comme femme de ménage avec un super bon salaire, quand-à moi j’avais bien sûr connu des filles qui malheureusement son toute partie les unes après les autres en sachant que je faisais toujours pipi au lit et que je devais porter des couches, cela dit je n’étais pas triste, pour certaines filles ça les excitait de portée des couches mais pas pour toute la vie, un soir de week-end alors que mes parent était là j’ai dû dormir dans ma chambre pour ne pas éveillé les soupçons mais en pleine nuit ma nounou « et oui à dix-sept ans je l’appelais toujours ma nounou ou maman quand nous étions seuls, mais en fait elle servait comme femme de ménage mais à plein temps elle avait accepté pour mieux reste auprès de moi » est venu me voir elle s’est allongé à côté de moi et ma prise dans c’est bras et comme tous les soirs je lui est tété le téton, mais étrangement ce soir-là elle n’avait de couche sur elle, je me suis imaginé qu’elle n’en avait plus et qu’en cas d’accident elle dira que c’est moi mes parent ne mon jamais crier dessue quand cela arrivais et que bien sûr il ne connaissait pas son problème et je me suis endormi sur ces sein, le lendemain matin on c’est donc réveillé en même temps avec les draps mouillé, vue qu’elle n’avait pas de couche et comme tous les matin elle me langea, moi allongé sur le lit elle me déshabilla comme un bébé, normal vu que j’étais le sien, mais cette fois si était différent elle ma déshabillé essuyé les fesse et le zizi avec les lingettes comme d’habitude et là elle a commencé par me faire une fellation chose qu’elle n’avait jamais fait au par avant à part les petits bisou sur le bout de ma bite, j’étais étonné mais je n’ai rien dit les bébés ne parlent pas en se laissant faire, en suite elle est monté et à ce moment on a fait l’amour ensemble pour la première fois pendant une demi-heure à cause du bruit de mes parent dans la cuisine, et là ma mère est rentrée dans ma chambre mon cœur ne battais plus je ne pouvais plus respiré et je commençais à avoir les larmes qui me montais aux yeux j’avais peur que ma mère mette ma nounou à la porte pour ce qui vient de ce passé vue que j’étais encore mineur aux yeux de la loi.

Mais ce qui s’est passé est totalement différent ma mère est rentrée dans ma chambre a ouvert les volets en nous disant

 

  •  debout les amoureux !

 

J’étais pétrifier à la fois de peur et le faite d’avoir entendu de mes oreilles une phrase que je n’aurais jamais cru entendre. Donc on s’est lever descendu dans la cuisine pour le petit déjeuné la mon père m’a regardé avec un grand sourire en me demandant

 

  • Est-ce que notre grand bébé a bien dormi

 

« Bébé » de la bouche de mon père, il ne m’avait jamais appelé comme ça, je me croyais dans la quatrième dimension rien n’était pareille donc je me suis assis à coté de ma nounou comme tous les matins depuis les sept dernières années et là je leurs est demandé qu’es qui ce passe aujourd’hui d’abord maman et ensuite papa ?

Ils m’ont répondu sur un air calme et reposé

 

  • Nous sommes déjà au courant et aussi qu’elle a le même problème que toi, sa à commencer quand elle a refusé l’augmentation pour rester avec toi, ça nous as mis la puce l’oreille et ensuite quelque temps après ta mère était rentrée à la maison pour des papiers quand elle est venue t’embrassé elle avait remarqué que tu étais habillé en bébé donc on a dit à ta nounou que si les note d’école baise elle serait renvoyé avec regret, mais on était et on ait toujours content du résultat.

 

Depuis ce jour on est resté ensemble elle ne fait plus le ménage et on s’est marier pour ma vingt-deuxième année on a eu deux beau enfant une fille et un garçon tout deux propre.

Et du fait qu’elle m’avait fait croire qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant était un petit mensonge pour m’amadouer 

Et pour nous ça continu je suis toujours le bébé de ma nounou qui est devenu ma femme.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Histoire à moitié imaginé

Pour ceux qui lisent cette histoire j’apprécierais que vous me donniez votre avis

Merci

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Dd 02/04/2017 09:28

J'ai beaucoup aimé ton histoire et j'adorerais que cela ce produise pour moi !

Barboteuse 14/03/2016 14:48

Beau texte.
Il faudrait préciser (je m'excuse si ce n'est pas le cas), qu'il semble librement inspiré d'une histoire plus complète connue sous le nom de 'Timmy' (en anglais).

http://www.diaper-dreams.com/index.php?mx=docs;ox=showitem;id=6848

yacineatlas 05/06/2015 23:03

Bravo a toi mec mais je peux pas arreter dimmaginer que cette histoire soit vraie en tout lec gg a toi pour ce recit et tu as un famille en or

Xavier 03/03/2015 23:01

je kif grave se recit

bebe59560 05/02/2015 12:35

super

Flykiller 13/02/2015 22:27

merci, je l'ai refait